Moustiques - Informations & Lutte

Les nématocères sont des insectes volants regroupant différentes espèces de moustiques et moucherons et faisant partie, avec les mouches, de l’ordre des diptères. Les moustiques se distinguent des mouches par leur corps plus élancé et leurs antennes plus longues, fines ou en forme de plumeau qui leur permettent de reconnaître les odeurs et les sons. Leur tête est pourvue d’une trompe visible, mais la plupart des espèces ne s’en servent pas pour nous tourmenter: seules les femelles nous piquent pour aspirer notre sang lorsqu’elles ont besoin de nourriture pour leurs œufs. En effet, notre sang contient les protéines nécessaires au développement de leurs œufs.

Une énorme infestation de moustiques dans vos environs? Appelez le 0800/96 900 ou demandez un devis gratuit pour une lutte efficace contre les moustiques.

Moustiques fréquents en Belgique

Il existe plusieurs espèces fréquentes de moustiques qui nous dérangent ou nous font peur régulièrement, ainsi que quelques espèces apparues chez nous récemment qui ne constituent pas encore un danger mais demandent une certaine vigilance.

  • Chironomidés
  • Tipules
  • Psychodidae
  • Culicidae (moustiques)
  • Moustique-tigre (nouvelle espèce en Belgique)

Développement des moustiques

Les moustiques pondent souvent leurs œufs dans les eaux stagnantes, les matières organiques en décomposition, ou entre les racines du gazon. Chaque œuf donne naissance à une larve. Les larves qui se développent dans l’eau constituent un maillon important sous l’eau, elles peuvent vivre dans de mauvaises conditions et filtrent les algues et petits animaux unicellulaires ou les matières organiques mortes présents dans l’eau. Les larves de moustiques sont un régal pour les poissons, insectes, amphibiens, etc. Au terme de son développement, la larve devient un nématocère. Un nématocère adulte ne vit généralement que quelques jours ou semaines.

Que mangent les moustiques?

Les moustiques adultes se nourrissent surtout de sucs végétaux tels que le nectar, mais les moustiques se nourrissent aussi de sang.

Pourquoi les moustiques produisent-ils un bourdonnement?

Les moustiques produisent un bourdonnement bien perceptible et très ennuyeux. Ce bruit est lié en partie à la reproduction des moustiques. Les moustiques sont surtout actifs le soir et la nuit, ce qui fait qu’ils peuvent difficilement se voir. Ils utilisent donc ce son pour se retrouver dans l’obscurité.

Seules les femelles font ce bruit afin d’attirer les partenaires potentiels : le bourdonnement est perçu par les antennes du mâle. Chaque espèce a un bourdonnement spécifique, afin d’éviter l’accouplement avec une espèce différente. Le son est produit par le mouvement rapide vers le haut et vers le bas des ailes, qui sont constituées de manière à produire un bruit relativement fort pour un si petit insecte.

Prévenir et lutter contre les moustiques

La présence de moustiques est parfois difficile à éviter, vu que les insectes volants peuvent se déplacer rapidement et loin. Il existe toutefois quelques mesures que vous pouvez prendre pour réduire leur nombre dans votre environnement:

Lisez ici les conseils pour éviter les moustiques ou leurs piqûres.

Vous pouvez facilement venir à bout de quelques moustiques, mais si vous êtes confronté à une infestation, il est plus difficile de ramener la situation sous contrôle. Nos exterminateurs de nuisibles expérimentés viennent sur place pour évaluer la situation, détecter la source et intervenir de manière appropriée.

En savoir plus sur lutter contre les moustiques.

Les moustiques: bon à savoir

  • Au repos, le nématocère replie ses deux ailes au-dessus de son dos et place ses pattes postérieures vers l’arrière. Le nématocère peut ainsi détecter l’approche d’ennemis en ressentant les vibrations dans l’air à l’aide de ses pattes arrières.
  • Pour un nématocère, recevoir une goutte d’eau équivaut à être renversé par un bus pour un homme. Le choc est énorme, mais le nématocère y survit. Le nématocère peut rouler sur le côté, se dégager, ou se déplacer avec la goutte pour s’en séparer plus loin.