Travailler chez Anticimex

Ellen a commencé comme technicienne de terrain et est maintenant responsable du DPC

Article de blog

Parlez-nous un peu plus de vous...

Je m'appelle Ellen, j'ai 29 ans et je suis passionnée par les animaux ! Je vis avec mes deux enfants, deux chiens, un chat, deux cavas et deux aquariums ! Un ménage solide mais je ne voudrais pas qu'il en soit autrement 😊 ! J'ai ensuite également - surprise- étudié les soins aux animaux avec une spécialisation en sciences animales.

Comment avez-vous connu Anticimex ?

Après mes études, j'ai commencé à travailler dans une animalerie, mais je me suis vite rendu compte que j'avais besoin d'un peu plus de défis. Grâce à Internet, j'ai vu l'offre d'emploi et je me suis directement dit: ce job est fait pour moi ! Sur le terrain, en interaction avec les animaux, pour relever les défis de la traque, pour conseiller les clients, pour aller partout..... Le poste m'offrait tous les aspects que je recherchais.

ellen field technician pest control

J'ai commencé pendant la période de corona en 2020, ce qui n'était pas toujours facile car de nombreux clients étaient fermés, mais c’était très intéressant. Je suis allée sur le terrain avec un collègue qui m'a ouvert un nouveau monde : quelle est la cause, comment la traiter, comment conseiller le client, comment traiter avec le client, quelles sont les normes, qu'est-ce qui est important pour le client... Ces aspects du travail ne sont pas décrits dans l'offre d'emploi, mais vous devez en faire l'expérience.

Actuellement, je suis ici depuis plus de deux ans et j'ai récemment décidé de postuler pour le poste d'agent du CPD ! Depuis que j'ai commencé chez Anticimex, quel que soit le travail, ma passion pour l'industrie n'a fait que croître !

Qu'est-ce qui vous a plu dans ce travail de technicien de terrain ?

Sans doute les nombreuses situations que vous aidez à résoudre et le contact avec les clients. Les deux vont aussi de pair, une bonne coopération permettant souvent une résolution plus rapide. Vous ne savez jamais ce qui vous attend ce jour-là, nous recevons une notification "un rongeur a été repéré", assez vague, non..... ?

Il faut ensuite rechercher toutes les pièces du puzzle : où se trouve le rongeur, s'agit-il d'un cas isolé, comment est-il entré, y a-t-il un nid présent, qu'est-ce qui rend cette propriété intéressante et comment pouvons-nous nous y attaquer ? Résolvez-le !

Actuellement, vous êtes passé à l'agent DPC ?

Oui, c'est vrai, j'ai été remplacée au département DPC pendant un certain temps en raison d'une opération du genou qui m'a empêchée de prendre le poste. J'ai aimé l'éventail des tâches, j'ai obtenu une nouvelle perspective (interne) sur ce que je faisais en tant que technicien de terrain (rapports, conseils, planification, etc.) mais j’ai l’opportunité d’apprendre quelque chose de nouveau. Lorsqu'il s'est avéré qu'une offre d’emploi interne avait été lancée pour ce poste, j'ai saisi ma chance et j'ai donc officiellement commencé à travailler en tant qu'agent du CPD récemment.

En quoi consiste principalement le travail aujourd'hui ?

Je gère actuellement le démarrage numérique et le compte client via Digimex, notre plateforme numérique. Je crée le compte client, je dessine et mets à jour les plans dans autocad, je fournis la documentation nécessaire et j'établis le routage. Il est également important d'assurer une saisie correcte des produits et de vérifier les données Digimex saisies et de les maintenir correctes.

Il y a également des contacts avec les clients à la suite d'audits ou de contrôles et nous recevons des questions sur les détails de connexion, ce qu'il faut trouver où, les fiches de sécurité ou les certificats, etc.

Avez-vous des conseils à donner aux femmes qui envisagent le métier de technicien de terrain ?

J'ai souvent entendu des copines dire "bweh, sale ces bestioles" mais il ne faut vraiment pas en avoir peur. Ils ne se jettent pas sur vous par derrière, vous devez les chercher. .... C'est un travail très stimulant où l'on travaille souvent dans la nature. De plus, nous travaillons selon le principe de la lutte intégrée contre les nuisibles, selon lequel vous n'appliquez des mesures de contrôle que si les autres mesures ne fonctionnent pas ou ne sont pas applicables. Anticimex est également un leader en matière de contrôle durable. J'ai maintenant adopté cet état d'esprit plus respectueux de l'environnement.

J'apprécie également l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée ; j'ai bénéficié d'une certaine flexibilité dans mon planning. Je pouvais donc rentrer chez moi plus tôt, commencer plus tôt ou plus tard ou faire quelque chose le week-end si cela me convenait mieux. Tant que je coordonne en temps voulu et de manière claire, c'est bon.

En outre, je dirais : tous les collègues sont très utiles, utilisez leur connaissance et leur expertise ! Plus vous en savez et plus vous lisez sur le sujet, plus il devient fascinant.

Comment ressentez-vous la différence entre le travail sur le terrain et le travail en interne ?

En tant que technicien de terrain, j'étais surtout fatigué physiquement à la fin de la journée, car on parcourt plusieurs kilomètres en une journée. Maintenant, je suis surtout satisfaite mentalement à la fin de la journée. Le gros avantage est que j'étais un technicien avant et que maintenant je porte un regard plus critique sur la start-up numérique. Mon point de vue et mon opinion sont très appréciés. Face à un problème, nous apportons chacun notre valeur ajoutée et c'est ainsi que nous arrivons à une bonne solution pour toutes les parties : DPC, le technicien et le client.

Le contact avec les clients n'est évidemment pas le même, il se fait désormais par e-mail ou par téléphone. Le travail de détective a également disparu, ce qui me manque certainement, mais comme le travail de terrain n'est actuellement pas une option, physiquement parlant, je suis très heureuse de cette opportunité.

Aujourd'hui, je travaille encore plus étroitement avec mes collègues, je les vois tous les jours et je travaille physiquement à leurs côtés. C'est aussi une belle expérience ! C'est un nouveau défi pour moi, qui me permet d'apprendre quelque chose de nouveau, et j'en suis heureuse.

Comment décririez-vous Anticimex en tant qu'employeur ?

Une bonne bande d’amis ou une famille qui s'entraide. Vous entretenez des liens étroits avec votre équipe et vos collègues régionaux, tout en conservant votre indépendance.

Choisissez le pays

    bel nu 0800 96 900